Au djebel amour

 


Au djebel amour

 

Des

évènements

dont n'a parlé,

ni Malek Ben nabi(1927/1928),

ni Cheikh EL Bachir El Ibrahimi(1940), …

***

Pas

pour les cacher!

non, leurs hôtes cadis,

n'ont pas voulu leur en parler!!!

***

Ces

Evènements

historiques, que le

colon lui-même a omis sont:

Au

djebel Rached,

de nos jours appelé djebel amour…

Les

habitants premiers

y vivant ont été malmenés, maltraités:

De

Nobles

musulmans arabes, au sang berbère mêlé…

On

été une

proie facile, aux amouris

placés par les Turks jadis, pour commander…

Dégradés

ensuite par les français…

De

peur d'être écrasé

par les Ziadis, ils sont

devenus alliés des occupants roumis,

qui les ont honoré en les enrôlant dans leurs troupes comme harkis!

***

Les

influents

parmi les deux vendus

ont mérité le grade de Caïd, si convoité…

Plus

rusés et plus

avides de sang et de fortune

que les amouris, originaires du pays,

les Ziadis se sont divisés en deux groupes:

  • L'influent instruit avec les français.
  • L'illettré avec les moudjahidines

***

 

Beaucoup de sang a coulé,

des larmes ont été versées, la sueur sur la peau

des malheureux paysans, poussés aux travaux forcés…

Et…

Beaucoup de réponses

à des questions tabous,

sont de bouches à oreilles divulguées,

mais que personne n'a osé transcrire ou publier!!!

***

J'aime

cette contrée,

la maison où je suis né…

***

Son

hivers

se prolonge sur le printemps,

s'accapare une partie de l'été, sans permission

demandée, par une brise et des pluies doux et frais …

des fois par une chute de neige entre la moisson de l'orge et du blé!

***

Jadis,

il l'a fait,

tuant malheureusement

cent rigoureux jeunes bédouins

et cents dromadaires de sel chargés:

'Elmaktouba'(la pierre écrite)…en témoigne la véracité!!

***

J'aime

ses bonnes saisons

fécondes en céréales durs,

en herbes et tubercules comestibles…

***

L'été,

quant à lui

exporte aux habitants,

aux visiteurs accoutumés,

les fraicheurs mélangées, celles des mers,

des océans  lointains et celles de nos monts, oueds, jadis boisés .

Il

Pousse

les originaires à ne pas

quitter le djebel, à rester chez eux:

il les invite à poser la question:

« Qui prétend être mieux situé que nous?

 

Aflou: 20/01/2009

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×